L’ostéopathie pédiatrique

Chacune des activités de votre enfant peut perturber son équilibre général. Sa venue au monde, le poids du cartable, une mauvaise posture à son bureau, un traumatisme au cours de la pratique sportive… sont autant de circonstances qui peuvent l’affecter durablement.

La pose d’un appareil dentaire ou la croissance peuvent même parfois entraîner un déséquilibre de la fonction crânienne. Surgissent alors des maux de tête, de l’irritabilité ou encore  des troubles du sommeil.

Ostéopathie bébé

Votre ostéopathe connaît parfaitement l’incidence du dynamisme des enfants sur leur état de santé. Sa connaissance de l’anatomie de l’être humain et des interactions entre le squelette, les muscles et les organes, en font un allié de choix pour la santé de votre enfant. Il saura, grâce à une stratégie ostéopathique appropriée, favoriser son parfait épanouissement. Il saura ainsi conseiller et informer votre enfant sur les bonnes attitudes à prendre.

Quand consulter ?

  • Dès les premiers jours de vie
  • Lors des premiers pas
  • Pour faire un bilan annuel
  • Avant le démarrage d’une activité sportive
  • En suivi d’une activité intensive

Ostéopathie pédiatrique

Les signes courants amenant à consulter :

  • Naissance instrumentale (forceps, ventouse)
  • Naissance par le siège ou par césarienne
  • Naissance prématurée
  • Le cordon ombilical enroulé autour du cou
  • Déformations crâniennes
  • Séquelles de fractures
  • Troubles du développement psychomoteur
  • Scoliose
  • Difficultés de concentration
  • Port d’appareil dentaire
  • Affection ORL à répétition
  • Maux de tête
  • Mal de dos
  • Après la succion du pouce
  • Après une entorse, une intervention chirurgicale, des chutes

Ayez le bon réflexe et venez consulter si votre bébé :

  • A été saisi par les pieds et suspendu la tête en bas (élongation rapide qui a des incidences sur le rachis)
  • Régurgite, dort peu ou pleure en permanence
  • Présente des difficultés à s’alimenter
  • Se cambre la tête en arrière durant la tétée
  • Se tient en virgule et tourne la tête plus facilement d’un côté
  • Présente un méplat à l’arrière du crâne
  • A des coliques, des signes de nervosité, d’hypertonicité ou d’apathie
  • Est sujet à des otites ou des rhinites à répétition
  • Présente des signes de torticolis
  • Souffre d’un strabisme